Mondial 2014
 30.06.2018, 00:01

Une constellation pour faire oublier l’étoile

Premium
chargement
Depuis la retraite internationale de Zlatan Ibrahimovic, les Suédois ont tous endossé de nouvelles responsabilités. Avec succès.
Par pierre schouwey, togliatti

FOOTBALL Adversaire de la Suisse en huitièmes de finale mardi (16 heures), la Suède s’est habituée à la vie sans sa superstar Zlatan Ibrahimovic. Et plutôt bien.

AStockholm, l’été s’invite sur les terrasses et le mercure grimpe gentiment. L’euphorie aussi. Soulagée d’avoir hérité de la Suisse, qu’elle affrontera mardi, et non pas du Brésil, la Suède se met à rêver d’un premier quart de finale en Coupe du monde depuis 24 ans. «Il y a quelques similarités entre les deux générations», acquiesce Håkan Mild, un des...

À lire aussi...

FOOTBALLA quatre ans du Mondial, le Qatar est en avanceA quatre ans du Mondial, le Qatar est en avance

FOOTBALLUn champion, vraiment?Un champion, vraiment?

FOOTBALLUne deuxième étoile pour une France solide et efficaceUne deuxième étoile pour une France solide et efficace


FOOTBALLIls en ont rêvé, l’heure des braves a sonnéIls en ont rêvé, l’heure des braves a sonné

Top