Neuchâtel Xamax FCS
 21.09.2018, 17:55

Avant GC-Xamax: "Nous commençons à être plus solides".

chargement
Michel Decastel veut plus de volonté, de détermination et de concentration de ses joueurs (ici Jérémy Huyghebaert).

FOOTBALL Neuchâtel Xamax FCS entame demain une semaine riche et importante avec un déplacement à Zurich pour y affronter Grasshopper, qui ne le devance que grâce à une moins mauvaise différence de buts.

«Le climat est positif. Après une victoire, tout le monde est de meilleure humeur et on ressasse moins les questions que l’on pourrait se poser. Nous sommes repartis sur un sentiment positif et c’est ce qu’il fallait avant cette semaine.» Charles Doudin a apprécié les succès de Neuchâtel Xamax FCS contre Schaffhouse (4-0) en amical et Aarau (2-1) en Coupe de Suisse.

Voilà qui doit permettre aux «rouge et noir» de négocier au mieux une semaine autant riche qu’importante. A Zurich demain contre Grasshopper (19 heures), contre Lugano mercredi (20 heures) et à Zurich, encore, face au FCZ dimanche prochain (16 heures), les hommes de Michel Decastel joueront gros.

«Nous sommes concentrés sur la partie contre GC, mais il est évident que samedi et mercredi nous affronterons des équipes qui seront, comme nous, appelées à lutter contre la relégation. Zurich sera le ‘gros morceau’ de la semaine», continue le meneur de jeu xamaxien. «L’objectif consiste à comptabiliser cinq ou six points sur ces trois matches afin d’atteindre la barre des dix unités par tour», appuie Michel Decastel.

Mais avant de faire les totaux, les Xamaxiens tenteront de croquer des Sauterelles qui ne sont guère mieux loties qu’eux. Avec quatre points chacune, les deux équipes ferment la marche du classement de Super League. Seule une moins mauvaise différence de buts (–6 contre –9) permet aux Zurichois de laisser la lanterne rouge aux Neuchâtelois.

«Ce n’est pas comme si nous nous rendions à Berne affronter Young Boys. Nous ne sommes pas à des années-lumière de GC», continue Charles Doudin. «Nous commençons à être plus solides. Pickel apporte un plus à mi-terrain. Il a ce côté pitbull dont nous avons besoin sur un gazon naturel», appuie Michel Decastel.

Néanmoins, les «rouge et noir» demeurent conscients de leur fragilité défensive actuelle (16 buts encaissés lors de quatre derniers matches de championnat). «Il faudra faire preuve de volonté pour gagner les duels, mais aussi et surtout de discipline. La défense s’organise depuis en haut, chose que nous avons bien réalisée en première mi-temps contre Saint-Gall (Xamax menait 1-0 à la mi-temps avant de perdre 3-2)», reprend le mentor de la Maladière.

«Grasshopper est très offensif, avec des latéraux qui montent, deux milieux offensifs et trois attaquants. A nous de trouver des espaces dans leur dos et jouer les contre-attaques à fond. Pour autant, nous n’allons pas aller presser notre adversaire trop haut, pour ne pas offrir d’espaces à ses rapides joueurs offensifs», dévoile Michel Decastel.

Pour cette rencontre, outre Djuric, Santana et Le Pogam (blessés), le technicien de la Maladière devra composer sans Veloso, qui souffre d’une petite contracture. Mulaj est, quant à lui, incertain en raison de douleurs aux cotes. Enfin, Oss pourrait perdre sa place en défense centrale. «Nous ne sommes pas les plus rapides derrière. Je veux m’assurer qu’il soit à 100% physiquement et je n’ai pas aimé son attitude en première mi-temps à Aarau», prévient Michel Decastel.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

footballXamax – Lugano 1-1: un point bon pour le moralXamax – Lugano 1-1: un point bon pour le moral

footballXamax – Lugano 1-1: ce qu’il faut retenirXamax – Lugano 1-1: ce qu’il faut retenir

live
Live-tickerSuper League: Xamax et Lugano se neutralisentSuper League: Xamax et Lugano se neutralisent

FOOTBALLLaurent Walthert titularisé contre LuganoLaurent Walthert titularisé contre Lugano

FootballDéception, frustration, rage: les défaites laissent des traces dans la tête des XamaxiensDéception, frustration, rage: les défaites laissent des traces dans la tête des Xamaxiens

Top