Neuchâtel Xamax FCS
 21.05.2019, 18:50

Avant Xamax – Lugano: Stéphane Henchoz doit effectuer un gros travail sur le plan mental

chargement
Stéphane Henchoz est confronté à de multiples défis en cette fin de saison.

Super League Xamax abat sa dernière carte ce mercredi soir à la Maladière (20h). Seul un succès face à Lugano pourrait permettre aux «rouge et noir» d’entretenir l’espoir d’éviter les barrages. Le point avec l’entraîneur Stéphane Henchoz.

Les défaites face à Zurich et à Sion ont quelque peu refroidi l’enthousiasme des supporters. Malgré des prix cassés à dix francs, la Maladière ne sera de loin pas pleine ce mercredi soir pour accueillir Lugano (20h). Mardi, en fin de matinée, le club annonçait qu’au total quelque 5000 billets avaient trouvé preneur.

Mais ce n’est pas la principale préoccupation de Stéphane Henchoz. Pour commencer sa conférence de presse, le coach fait son traditionnel point sur les indisponibles: «Nous jouerons sans Geoffroy Serey Die, toujours aux prises avec des douleurs dorsales ainsi que Pietro Di Nardo, suspendu.»

Appel au club

Jusque-là, rien de révolutionnaire. La suite est plus surprenante. «Je dois toutefois prendre un compte un autre facteur: le mental. Si physiquement tous les autres joueurs sont aptes, il n’en va pas de même sur le plan psychologique. Plusieurs joueurs vivent une période d’incertitude quant au renouvellement ou pas de leur contrat. Or, le club ne me communique rien sur cette situation. Je dois deviner par certaines attitudes, certains signes, les joueurs qui sont le plus en difficulté sur le plan émotionnel. En cette fin de saison, il me faut des hommes concentrés à 100% sur l’objectif à atteindre. Je dois comprendre sur qui je peux vraiment compter pour ‘partir au combat’.»

Ajoutez à cela que la «défaite à Sion, surtout pour la manière dont elle s’est concrétisée, a laissé des traces. Il a fallu deux-trois jours pour la ‘digérer’. Mais à présent, cela va mieux. De toute façon, nous n’avons pas le choix. Seule une victoire contre Lugano peut nous permettre de continuer à espérer d’éviter les barrages.»

Aucun cadeau à attendre

Et le Fribourgeois sait qu’il ne peut s’attendre à aucun cadeau de la part des Tessinois. «Ils vont venir le couteau entre les dents. En s’imposant à la Maladière ils assureraient quasiment la troisième place (réd: lors de la dernière journée, les hommes de Fabio Celestini recevront GC…), synonyme de qualification directe pour les groupes d’Europa League. C’est important, surtout en termes financiers, pour un club comme Lugano…»

Il n’empêche, Stéphane Henchoz est convaincu que Xamax a les moyens de s’imposer. Le bilan entre les équipes est équilibré, un succès en championnat pour Xamax et deux nuls, une victoire en Coupe de Suisse pour Lugano. «Il s’agit d’une équipe complète, équilibrée, avec de belles individualités. Les Tessinois se propulsent vite devant. Il faudra être très vigilants lors des phases de transition.»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Super LeagueIgor Djuric: «Après le défi personnel, je veux remporter celui collectif avec Xamax»Igor Djuric: «Après le défi personnel, je veux remporter celui collectif avec Xamax»

Top