Que dit-on outre-Sarine?
 08.11.2018, 16:01

Rail, tram, carottes, stade de foot, que dit-on outre-Sarine?

chargement
A Aarau, mercredi, le marché aux carottes a attiré 40'000 visiteurs.

 08.11.2018, 16:01 Rail, tram, carottes, stade de foot, que dit-on outre-Sarine?

Revue de presse Nous passons en revue la presse alémanique: quels sont les sujets qui font causer là-bas? Cette semaine, le courroux de la région bâloise envers la Confédération, la colère de Bernois à cause d'un abattage d'arbres, le marché aux carottes d'Aarau et la votation à Zurich sur un stade de foot font partie de notre sélection.

Dans la "Basler Zeitung"

Rail: la population bâloise doit faire pression sur Berne

L’extension du réseau RER trinational au centre de Bâle ne fait pas partie du paquet ficelé par le Conseil fédéral dans l’étape d’aménagements ferroviaires. Il concerne environ 50’000 personnes, selon ses partisans. D’ici à 2040, avec ce projet, la capacité du rail en matière de passagers pourrait augmenter de 70%. Un comité a été mis sur pied. Il lance une pétition et espère recueillir rapidement 10’000 signatures pour faire pression sur la Berne fédérale. L’objectif est que le Parlement augmente le paquet de 120 millions de francs pour que le projet bâlois soit pris en compte. La conseillère aux Etats socialiste Anita Fetz regrette que 80% des parlementaires fédéraux ne connaissent pas la situation de Bâle et de la région trinationale.

Dans la "Berner Zeitung"

Berne: annuler le vote sur le tram comme celui de Moutier

Quand des arbres sont abattus, généralement l’émotion est grande parmi la population. Le canton de Berne a pu s’en apercevoir avec son projet d’extension de la ligne de tram entre la capitale et Ostermundigen. Les allées d’arbres concernées par un éventuel abattage sont plus saines que ce qui a été affirmé jusqu’à présent. Les opposants au projet ont publié mercredi les résultats d’une enquête menée par des experts. Le printemps dernier, ils ont fait recours au Tribunal fédéral contre la votation de mars dernier, qui a débouché sur un feu vert pour le tram. Les opposants espèrent maintenant que l e Tribunal fédéral, à l’image de ce qui a été décidé dans le cas de Moutier par la préfète du Jura bernois, annule le vote pour fausse info.

Dans l'"Aargauer Zeitung"

Le marché aux carottes enthousiasme 40’000 visiteurs

«Rüeblimärt isch besser als Zibelemärit.» La marché aux carottes d’Aarau est meilleur que celui aux oignons de Berne. «En matière de qualité», glisse un visiteur, qui l’a découvert mercredi. La manifestation a attiré 40’000 spectateurs pour sa 37e édition. A ces débuts, elle ne réunissait que quelques stands. Aujourd’hui, la carotte est reine. Et propice à toutes sortes déclinaisons: thé, confiture, brioche, pain ravioli et même schnaps. «Tout ce qui est fait à base de carotte est particulièrement apprécié. Les gens en demande vraiment», confie une exposante. Les organisateurs ne veulent pas que l’événement se transforme en une beuverie. Les carottes doivent rester les vedettes de la journée.

Dans le "Tages Anzeiger"

Pourquoi le FC Zurich a besoin d’un stade

Le dimanche 25 novembre, les citoyens de la ville de Zurich se prononce sur un projet de stade de foot et de deux tours géantes. L’infrastructure doit notamment abriter les clubs du FC Zurich et de Grasshoppers sur le site du Hardturm dès 2022. Pour les responsables du premier – qui emploie environ 200 personnes et attire plus de 600 juniors –, c’est une question de survie. Avec une nouvelle enceinte, entièrement financée par des fonds privés, il pourrait s’assurer des recettes supplémentaires et économiser la location qu’il paie actuellement. Le projet est une dernière chance pour deux clubs, qui attendent un nouveau stade depuis des années. Et, disent leurs responsables, qui ne coûtera pas un centime à la commune.


Top