Portraits

d'entreprises

  18.12.2018, 10:07
Sponsorisé
1/3  

Vitrocsa

La PME au rayonnement mondial qui révolutionne la fenêtre minimale

Innovation et exigence technique, deux termes qui décrivent à la perfection le système Vitrocsa. Il s’agit aussi de la recette du succès d’Éric Joray, son fondateur, puisque l’entreprise installée à Saint-Aubin est devenue la référence mondiale de la fenêtre minimale. Disparition des cadres et dissimulation des éléments techniques; l’esthétique des fenêtres Vitrocsa devient celle des paysages qu’elles dévoilent à travers les cinq continents.
intro

L’idée d’une fenêtre minimale n’est pas nouvelle, mais sa mise en œuvre a été révolutionnée par Éric Joray. Dans le vitrage traditionnel, le cadre maintient le verre. Dans le système Vitrocsa, le verre se supporte lui-même, prend le rôle de cadre et s’intègre ainsi directement dans une mécanique enfouie. Cette réinvention a été possible grâce à l’évolution technologique du verre, qui est devenu notamment extrêmement résistant. Éric Joray a mis à profit cette évolution pour la coupler avec un système inédit. Résultat: alors qu’en moyenne un cadre de fenêtre occupe environ 20% de surface visible sur la fenêtre, le système Vitrocsa réduit sa présence à moins de 5%. «Tout est très épuré. Un maximum de lumière pour un minimum de matière» résume Sébastien Franchini, associé chez Vitrocsa.

Un trésor de technologie au service de l’invisibilité

Vitrocsa, c’est donc une mécanique de précisioninvisible, enfouie dans le sol, composée de plus de 1500 pièces, qui permet à d’immenses panneaux de verres de coulisser à la simple force du doigt. La production des pièces de ce système est fabriquée de la même manière qu’on réalise des composants horlogers: «On se fait plaisir avec l’excellence. Comme des horlogers; plus ils compliquent, plus la montre est plate, plus ils sont heureux. Nous vivons dans le même état d’esprit» explique le fondateur. Une comparaison qui ne doit rien au hasard; Éric Joray s’est longtemps occupé de recherche et de développement dans le secteur horloger. Une philosophie présente au sein même des murs de l’entreprise, puisqu’elle est installée dans une ancienne manufacture horlogère à Saint-Aubin.

 

Des projets sur mesure à travers le monde

Aujourd’hui, Vitrocsa exporte 95% de sa production à travers la planète et depuis 2015, ce sont plus de 17’000 offres qui ont été élaborées depuis la Suisse. Il faut dire que grâce à son système pensé et réfléchi pour être le plus simple possible, l’entreprise peut l’adapter aux différentes demandes de ses clients. Les normes étant drastiquement différentes d’un pays et d’un climat à l’autre, les employés innovent au quotidien et collaborent régulièrement avec l’EPFL ou la Haute École d’Ingénierie à Sion. Une fierté pour Éric Joray: «Le virus de l’invention est transmis. Heureusement, car sinon, c’est la fin d’une entreprise».

Le fondateur de Vitrocsa n’imaginait pourtant pas monter une boîte internationale lorsqu’il dépose ses premiers brevets en 1992, mais l’esthétisme de son travail ne tarde pas à éveiller la curiosité de grands architectes. Vitrocsa a ainsi collaboré avec le Français Jean Nouvel, le Britannique Norman Foster en passant par le Japonais Shigeru Ban… Malgré ce succès mondial, hors de question pour l’entreprise de perdre ce qui fait son âme et son moteur, être une PME. Elle répond à la demande de sa clientèle internationale au travers de partenariats à l’étranger. Aujourd’hui, 20 personnes travaillent au siège à Saint-Aubin et plus de 500 personnes collaborent en tant que partenaires à travers le monde. Une dernière clé pour un succès qui se prolonge? «Ce qui marche chez nous, c’est le bon sens. Des gens venus de la pratique à la tête de l’entreprise» conclut Éric Joray.

Comme beaucoup de marques qui innovent dans un secteur, Vitrocsa est victime de contrefaçons, ce qui peut se révéler particulièrement problématique si les copies ne sont pas à la hauteur en termes de qualité. Elles nuisent à la réputation de la fenêtre minimale. Les produits Vitrocsa sont brevetés Swisslabel, et respectent à la lettre les normes de sécurité, permettant à l’entreprise de Saint-Aubin de rester le leader incontesté de la fenêtre minimale depuis plus de 25 ans.

 


Rue de la Gare 8
2024 Saint-Aubin-Sauges
T +41 24 436 22 02
Date de création: 1992
Statut de la société: Société anonyme
Nombre de collaborateurs: 20 au siège de Saint-Aubin, plus de 500 personnes à travers le monde.
Site internet: www.vitrocsa.ch


Top