18.05.2019, 00:01

La nuit des pensées «lièvres»

Premium
chargement
1/2  

INTROSPECTION Lydie Salvayre coprésidait le Salon du livre de Genève avec Eric Fottorino. Elle nous parle avec sa modestie et sa franchise habituelles de son dernier livre, «Marcher jusqu’au soir».

L’écriture est vive, le ton drôle, comme souvent chez Lydie Salvayre. La narratrice parle avec Alina, qui souhaite la convaincre de passer une nuit au musée. «Non, je lui ai dit non merci, je n’aime pas les musées, trop de beautés concentrées au même endroit, trop de génie, trop de grâce, trop d’esprit…, trop de seins, trop de culs, trop de choses admirables.» Après réflexion, elle se ravise, entre dans le musée, et se...

Top